Épée de samouraï d'anatomie

Une épée de samouraï se compose de 4 parties de base. Ces pièces sont : La lame, le croisillon, le manche et le fourreau.

La lame : Chaque lame a un profil différent selon où et comment elle a été fabriquée. La partie la plus importante de la feuille est le Shinogi, c'est le bord médian. Le bout de la feuille s'appelle le Kissaki. Le Kissaki est souvent assez tranchant pour percer une armure. Le Boshi-ken est la partie inférieure de la pointe qui contribue à la coupe du sabre. Un samouraï n'a vraiment qu'un seul côté tranchant. Le Yaibi est le côté tranchant comme un rasoir et est donc la partie la plus dangereuse d'un katana. L'autre côté est le dos d'une épée de samouraï, il n'est pas tranchant et offre de la robustesse. Sur le Yaibi, vous voyez également un motif ondulé, causé par les températures élevées sous lesquelles les épées sont fabriquées, c'est le Hamon. La partie invisible de la lame, qui disparaît dans le manche, est le Tang.

Le croisillon : Le croisillon est nécessaire pour relier la lame au manche et doit assurer la stabilité malgré une utilisation fréquente. Les Meguki sont les broches qui traversent les trous du manche et de la pince, pour les assembler solidement. Le Habaki est la bande autour de la lame, cela aide à séparer la partie tranchante et la partie non tranchante, cela comprend également le Seppa, un disque plat sous le Habaki. Vient ensuite la Tsuba, qui ressemble le plus à la cross-guard. C'est l'anneau au-dessus de la poignée et cet anneau est unique et décoré avec chaque samouraï. Cet anneau n'a pas toujours besoin d'être rond et se présente sous de nombreuses formes et tailles différentes.

Le manche : Il est important qu'un samouraï ait un manche solide. La Tsuka est une partie importante, c'est le manche en bois sur lequel Tang est glissé. La Tsuka Ito est ce qui entoure la partie en bois, qui est souvent en coton ou en soie. Cette pièce de tissu offre une meilleure prise sur la poignée. Une autre partie de la poignée qui facilite la prise est le Menuki, un symbole décoratif sous le Tsuka Ito. Si la poignée a une surface inégale, elle offre plus d'adhérence sur l'épée. Le Kashira est la partie terminale du Samouraï, ou pommeau. En plus d'une utilisation décorative, ce pommeau peut également être utilisé pour frapper l'adversaire.

Le fourreau : Le fourreau est utilisé pour porter, transporter et ranger en toute sécurité le sabre de samouraï contre, par exemple, la rouille. Même si l'épée est utilisée pour le décor, il est utile de garder le fourreau dessus. Le nom de cette gaine est la Saya et elle est souvent en bois ou en plastique. Le Sageo est la corde qui peut être utilisée pour attacher le samouraï avec le fourreau autour de votre dos ou de votre épaule.

Cliquez ici pour notre collection d'épées de samouraï